http://1988.cowblog.fr/images/Sarahetmoa.jpg





    Zazie chantait qu'on n'écrit pas "sur ce qu'on aime, sur ce qui ne pose pas problème". Pas facile d'écrire le bonheur. Décrire le bonheur. C'est pas que je n'en vois pas l'intérêt, ça ferait un beau souvenir. Mais ça ne remplace pas les photos. Ces petits instants qu'on a réussi à figer. Un sourire qui restera bien accroché aux lèvres pour toujours. Et pourtant. Ce n'est pas non plus la photo qui réussi à voler ces moments de bonheur. Le bonheur, ça se vit. On en profite, parce qu'il s'échappe si vite, le coquin. On ne le maîtrise pas, il arrive et repart un peu comme il veut. C'est sûrement pour ça qu'on l'aime tant, le bonheur. Parce qu'il ne dure qu'un temps. Que les bons moments ont une fin. Rassurez-vous, les mauvais moment aussi. Et là-dessus, je sais bien de quoi je parle. C'est d'ailleurs pour ça que je n'avais plus d'inspiration. Parce que comme le chante Zazie, le bonheur est difficile à écrire. Sauf qu'à force, j'ai des fourmis dans les doigts, que l'envie d'écrire, de m'évader dans mon univers, dans mes mots ... Tout ça me manquait drôlement. Ecrire le bonheur ? Je vais essayer, ça me changera !

Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://1988.cowblog.fr/trackback/3195871

 

<< Avant | 1 | Après >>

Créer un podcast